Formation en Biologie Végétale

V. Les Angiospermes

A. Morphologie des Angiospermes

A.4. Les inflorescences

A.4.1. Définition et éléments constitutifs

Une inflorescence est un ensemble de fleurs groupées sur un rameau. Chacun des rameaux de l'axe principal ou rachis, qui soutient une fleur, se nomme pédicelle.

Chez certaines Angiospermes, la fleur est unique et terminale (Tulipa sylvestris) mais la plupart du temps une plante porte plusieurs fleurs qui peuvent être dispersées dans l'appareil végétatif (fleurs solitaires) ou groupées en des ensembles bien définis ou inflorescences.

Figure IV.1.1 - Fleur isolée

Les inflorescences paraissent très variées, mais en fait il s'agit d'une combinaison :

--> de deux types fondamentaux (qui correspondent aux deux modes principaux de croissance des tiges) :

(1) les inflorescence monopodiale ou racémeuse (la croissance est indéfinie, le méristème terminant l'axe à un fonctionnement similaire à un point végétatif caulinaire)

Figure IV.1.2 - Formation des fleurs dans un racème (croissance indéfinie)

(2) les inflorescence sympodiale ou cymeuse (la croissance est définie, une fleur occupe toujours le sommet de l'axe)

Figure IV.1.3 - Formation des fleurs dans une cyme (croissance définie)

--> avec des inflorescences qualifiées de :

(a) simples (l'axe principal de l'inflorescence porte directement les fleurs) ou

(b) composées (l'axe principal de l'inflorescence porte des inflorescences secondaires).

Au sein d'une inflorescence, on distingue typiquement, en plus des fleurs (fl) proprements dites, les élément suivants :

  • le rachis (r) : axe primaire d'une inflorescence
  • le pédoncule (p) : axe d'une inflorescence sur lequel sont insérés les pédicelles ou axe d'une fleur solitaire axillaire ou encore axe d'une fleur solitaire;
  • les pédicelles (pl) : axe portant chacun une fleur;
  • les bractées (br) : feuilles transformées, souvent réduites, vertes, colorées ou scarieuses, situées à la base du pédoncule de l'inflorescence, des rameaux et des pédicelles. Il existe des bractées particulières : les spathes et les involucres.

    Une spathe est une grande bractée entourant une inflorescence ou une partie d'inflorescence (ex. : Araceae). Tandis qu'un involucre est un ensemble de bractées insérées au même niveau ou à des niveaux rapprochés, sous une fleur (ex. : anémone), ou, le plus souvent, à la base d'une inflorescence.

  • les préfeuilles et les bractéoles (bl) : petits appendices, souvent réduits, situés sur les pédicelles eux-mêmes.

Figure IV.1.4 - Eléments constitutifs d'une inflorescence : bl = bractéole -- br = bractée -- fl = fleur -- r = rachis -- p=pédoncule -- pl = pédicelle

Malgré cela, la classification des inflorescences reste un problème complexe, du fait du grand nombre de dispositions rencontrées et de l'existence de cas plus ou moins intermédiaires. Des termes purement descriptifs sont parfois utilisés pour décrire une inflorescence. C'est le cas notamment pour des inflorescences compactes ne permettant que difficilement l'analyse de la ramification (ex. : les glomérules).

Nous développons dans les chapitres suivants les inflorescences simples (monopodiales et sympodiales) et les inflorescences composées (monopodiales et sympodiales).

 

A.4.2. Inflorescences simples